Aller au contenu
Retour à la page précédente

BTS assurance

Le titulaire de ce BTS est un collaborateur polyvalent, apte à prospecter la clientèle, proposer et gérer des contrats, réaliser des opérations de souscription et d'indemnisation. Il peut exercer son activité notamment dans une société d'assurances ou de courtage, une agence générale ou une banque proposant des produits d'assurance.

  • Brevet de technicien supérieur
  • Niveau III (Bac + 2)
  • Assurances

Objectif

Le titulaire du BTS assurance exerce son activité dans les sociétés d'assurances, de courtage, les agences générales ou les banques proposant des produits d'assurance. Il peut aussi travailler dans les services de gestion de contrats d'assurance des grandes entreprises.

La formation prépare à la dimension relationnelle et commerciale du métier : le technicien prospecte la clientèle, analyse ses besoins et lui propose des produits d'assurance ou d'assistance, voire des produits financiers. Il gère également des dossiers de sinistre : il vérifie que la garantie est acquise, définit la responsabilité et les éventuels recours et procède au règlement. D'abord souscripteur, conseiller, téléconseiller, gestionnaire de contrats, technicien d'assurance ou collaborateur d'agence, le technicien peut évoluer ensuite vers un emploi d'agent général ou de courtier d'assurances.

Pour en savoir plus:


Le BTS a pour objectif l'une insertion professionnelle mais avec un très bon dossier ou une mention à l'examen, une poursuite d'études est envisageable en licence professionnelle dans les secteurs de la banque ou des assurances, en licence d'économie-gestion, en école supérieure de commerce et de gestion ou en écoles spécialisées (l'ENASS par exemple) par le biais des admissions parallèles.

Les objectifs :

L'objectif du BTS assurance est de former des professionnels appelé à exercer des activités à caractère commercial, technique et de gestion, de la souscription au règlement des sinistres, en relation avec tous types de client.

Une grande partie des enseignements est consacrée à l'apprentissage des techniques d'assurances permettant au diplômé de traiter des dossiers liés tant aux assurances de biens et responsabilités (assurances habitation et automobile, multirisques professionnelles, associations et collectivités locales, assurance de responsabilité civile du particulier, des professions libérales et juridiques, protection juridique, assurance construction obligatoire, offre de garantie d'assistance) qu'aux assurances de personnes et produits financiers (assurance en cas de décès/vie, complémentaire santé, assurance des dommages corporels et dépendance, offre de produits bancaires associés etc.). L'enseignement approfondi en droit est indissociable de celui des techniques d'assurance. L'élève apprend ainsi, pour chacun des contrats ou produits, les principales garanties de base, les extensions, exclusions, limitations de garanties et obligations respectives des parties. Il acquièrent ainsi les capacités de conduire les opération de souscription, d'indemnisation et de réglement des sinistres.

La formation aborde l'environnement économique, juridique et managérial de l'assurance lui permettant de repérer les activités de l'assurance, d'identifier les acteurs, de percevoir le cadre juridique général et de suivre l'évolution du secteur.

Enfin, il étudie la communication et la gestion de la relation client afin acquérir des compétences relationnelles et commerciales indispensables pour prospecter, conseiller, négocier et vendre dans le cadre d'une relation efficace et de qualité contribuant ainsi à la fidélisation des clients et au développement du portefeuille.

Les débouchés :

Le titulaire du BTS assurance est appelé principalement à exercer dans une entreprise d'assurance et/ou de réassurance, une agence générale d'assurance, un cabinet de courtage d'assurance et/ou de réassurance, un cabinet d'expertise en assurances, une banque proposant des produits d'assurance, une collectivité industrielle ou commerciale ou dans une entreprise industrielle ou commerciale.



Où se former ?