Aller au contenu
Retour à la page précédente

BTS biotechnologie

Qu'il travaille dans la recherche ou en production, le biotechnologiste assure des manipulations de biologie cellulaire et moléculaire en vue d'obtenir des substances utilisables dans l'industrie pharmaceutique, cosmétique ou agroalimentaire.

  • Brevet de technicien supérieur
  • Niveau III (Bac + 2)
  • Biologie, biotechnologie

Objectif

Le technicien supérieur en biotechnologie travaille soit dans la recherche, soit dans l'industrie. Il applique les techniques biologiques, biochimiques et biophysiques pour produire des substances utilisables dans les industries pharmaceutiques, cosmétiques ou agroalimentaires.

Sous la responsabilité d'un ingénieur, il assure les manipulations de biologie cellulaire et moléculaire, isole et prépare les cellules, les fractionne et les purifie. Il exploite les résultats en vue de la production. Il doit vérifier et régler les automates et appareils de mesure qu'il utilise.

Les enseignements portent sur la biochimie, la biologie cellulaire et moléculaire, ainsi que sur les techniques associées (génie enzymatique, génie génétique, génie fermentaire).

Pour en savoir plus:


Avec le bac compatible avec la spécialité de BTS choisie. L'admission se fait sur dossier parfois tests ou entretiens. Les élèves ayant obenu un bac pro avec mention très bien sont admis de droit dans le BTS de la même spécialité.

Le BTS est un diplôme conçu pour une insertion professionnelle. Cependant avec un bon dossier ou une mention à l'examen, il est possible de poursuivre en licence biochimie, biologie cellulaire, génie biochimique, génie de l'environnement, biotechnologies..., en licence professionnelle biotechnologie, en classe préparatoire scientifique post BTSA-BTS-DUT (Ministère de l'agriculture) ou en école d'ingénieur agronome.

Les objectifs :

Le BTS Biotechnologie permet d'acquérir la connaissance de technologies transversales appliquées dans divers secteurs (industries pharmaceutiques, agro-alimentaires et cosmétiques, agriculture, environnement, ...). L'enseignement professionnel, étayé par un enseignement général, comprend des cours théoriques et pratiques afin de maîtriser les différentes techniques de laboratoire et de recherche en biochimie, microbiologie, génies enzymatique, génétique et fermentaire, immunologie... L'omniprésence de l'informatique dans les biotechnologies impose que le futur technicien possède des savoirs et savoir faire solides dans les différentes composantes de cet outil, soit pour analyser ou traiter les données (exploitation de bases de données, numérisation), soit pour transmettre l'information.

L'étude d'une langue vivante étrangère est obligatoire. Un bon niveau en anglais est indispensable pour pouvoir exploiter les manuels et notices techniques essentiellement publiées dans cette langue. Enfin, le futur technicien doit être en mesure de s'adapter aux évolutions des techniques et de la réglementation afin de répondre aux exigences actuelles en matière de qualité.

Les débouchés :

Le titulaire du BTS biotechnologie exerce principalement en recherche ou recherche et développement, dans des laboratoires de recherche fondamentale ou appliquée publics (INSERM, CNRS), industriels ou au sein de PME ; en production, dans les industries pharmaceutiques, agroalimentaires et cosmétiques, environnement.



Où se former ?